La course à l’Elysée de François Fillon : les 24h du Mensonge

La route est encore longue pour François Fillon. Mis en difficulté par les révélations du Canard Enchaîné, le candidat à la présidentielle pourrait y laisser des plumes. Ces nouvelles fracassantes viennent court-circuiter une dynamique que rien ne semblait pouvoir freiner. Et pourtant !

Le voilà empêtré dans une sordide affaire au rayonnement quasi-international. La ligne d’arrivée est bien lointaine… Les tours de circuit s’allongent et les clowns rentrent sur la piste. Son équipe de campagne a effectivement tout fait pour étouffer la polémique. Peine perdue : on ne compte plus les contradictions de sa propre défense ! Le bolide Fillon se consume sous les objectifs de la tribune presse tandis que les spectateurs, outragés par ces arrangements dénués de toute éthique républicaine, se morfondent dans la colère et la rage les plus outrancières.

La campagne du candidat se résume donc à des tours sur lui-même, ce qui est très peu pratique dans cette véritable course à l’Elysée. Tous les pronostics sont ouverts : sera-t-il dépassé sur sa gauche ? sur sa droite ? Non assure-t-il, il est le seul rempart à la montée de l’extrême droite. Excusez du pneu !

 

Commentaires

PARTAGER