La Corée du Nord célèbre la nouvelle année en donnant un feu d’artifice à Pyongyang : 156 morts

24 février 2017
0
7777

Kim Jong-Un s’était glorifié de donner le premier feu d’artifice « anti-impérialiste du monde libre » pour célébrer le passage à 2017. Apparemment, des armes ont été utilisées pour des raisons de coût et les choses se sont mal déroulées. Résultat, 156 morts et une belle frayeur pour le dictateur. Les familles des victimes ont été déportées en camp de travail et tous les organisateurs du feu d’artifice ont été condamnés à mort.

 

Commentaires

PARTAGER