Sudpresse attise à nouveau la haine avec du putaclic anti-réfugiés

Encore un article pour attiser la haine. Pour la 4894848 fois. Et toujours aucun pouvoir public pour réagir au financement de cette presse de caniveau. Monsieur Marcourt, ministre en charge des aides à la presse, ne répond à aucune de nos sollicitations depuis des mois.

kzaekeazkazke
Ca c’était il y a un an. Rien depuis. Sauf que nous, on a un procès de leur part sur la gueule

Pire, le PUBLIC finance désormais un outil pour modérer (cacher sous le tapis) les commentaires TROP racistes. 

[Vraie info] Comment la presse belge enfume le citoyen sur la modération de la haine sur internet par une arnaque financée par le citoyen.

Mais par contre, ça on peut:

aze4aze4za4eazekazekzaekzaeeaz478azre4

180 commentaires, la plupart haineux. Et tout ça pour un article de 3 lignes. “Selon nos informations…”

kazekzaekazekazekazekaze

Qui en fait, montre à l’intérieur, quand ON CLIQUE dans l’édition complète, on voit que ça concerne plein de chômeurs, il y a eu plusieurs centaines de crédits à des chômeurs. Dont 1 à des réfugiés ? Donc, 0,3% de nos prêts ? Et sans preuve ? C’est beau la presse putain.

Voici l’article complet où… on ne REPARLE PAS DE REFUGIÉ !

jkazejzaejazejaze

azenjzaejazejzaje

azlkekzaekazekaze
kzaekzaekaze

Et pendant ce temps, l’argent public sert non seulement à attiser la haine, mais aussi à financer des procès contre nous. C’est beau quand même. Cliquez ici pour revoir tout le feuilleton de procès de Sudpresse

SIGNEZ LA PETITION ICI

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER