Blackout inévitable cet hiver: découvrez le plan de délestage et ses conséquences !

Le constat est affligeant, la puissance électrique installée en Belgique ne peut pas faire face à l’hiver. L’état des centrales nucléaires est tel que le blackout n’est plus une possibilité mais un fait désormais établi. Avec les nombreuses centrales à l’arrêt en France, cette dernière ne pourra pas compenser le déficit en électricité belge. La décision en matière de délestage est radicale : au moindre risque, toutes les communes wallonnes de moins de 10000 habitants seront « débranchées », ainsi que tous les ménages dont tous les membres sont au chômage. Si cela n’est pas suffisant, les communes dont le bourgmestre est socialiste seront également déconnectées du réseau. Ces communes seront plongées dans le noir le plus total pendant au moins 8 heures à partir de la mise hors tension. Ce plan de délestage est vivement contesté mais a été approuvé par la ministre de l’énergie Marie-Christine Marghem qui défend un compromis « réaliste et équilibré ». Alors quelles conséquences pour ces communes?

Le professeur Damien Ernst, expert en tout, est revenu avec nous sur les conséquences du délestage :

Nordpresse : « Monsieur Ernst, vous connaissez bien le dossier énergétique… Si le délestage se fait, quelles seront les conséquences ? »

Damien Ernst : « Eh bien dans un premier temps, il n’y aura pas vraiment d’ennuis… les gens pourraient même trouver ça amusant. Mais bien vite, les conséquences se feront ressentir : vous ne pourrez plus twitter tout ce qui vous passe par la tête, vous ne pourrez plus voter pour votre candidat préféré à Secret Story et vous ne pourrez faire du direct sur Facebook ! »

N.P. : « Certes, mais doit-on craindre de voir des zones de ‘non-droit’ se développer dans les communes plongées dans le noir ! »

D.E. : « Je ne suis pas anthropologue et je ne suis pas compétent pour vous répondre… néanmoins, je vais quand même le faire : oui, ce sera une catastrophe ! Sans vouloir déclencher des mouvements de panique, je conseillerais aux gens de s’acheter au plus vite des armes à feux et lorsque le délestage aura commencé de s’enfermer chez soi et de ne laisser personne rentrer… sous aucun prétexte ! Je ne veux pas être alarmiste, mais la démocratie n’aura plus court au moment du premier délestage, la civilisation est morte le jour où on a misT ihange 1 à l’arrêt. Madame Marghem portera la responsabilité de la chute de l’humanité… une honte ! Ce ne sera que le début d’une longue descente aux Enfers. Les gouvernements tomberont les uns après les autres, la nourriture se fera de plus en plus rare. Les enfants mourront de faim, les survivants ne resteront en vie que pour affronter un nouveau cauchemar : la guerre contre les machines qui seront devenues autonomes ! La fin des temps est à nos portes ! Vous devez payer pour vos péchés ! Faites pénitence ! »

Après cette réponse, nous avons décidé d’appeler la sécurité, nous n’en saurons donc pas plus. Il est clair que le délestage changera sans doute notre mode de vie. Le blackout n’est désormais plus qu’une question de temps. Que Dieu nous garde !

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER