BELGIQUE | La reine avortée sur le tarmac a cause d’une loi constitutionnelle de 1862

La constitution a parfois des lois obsolètes. C’était le cas ce matin, sur le tarmac de l’Aéroport de Zaventem. En effet, la reine Mathilde, (enceinte de 6 mois, ndlr) s’apprêtait a monter dans l’avion royal lorsqu’un agent de la sûreté de l’état, brandissant un article de constitution, empêcha l’appareil de décoller. Il a invoqué l’article 98 sur les déplacements de la famille royale hors du sol Belge.

« Les membres héritiers de la famille royale n’ont pas l’autorisation d’effectuer un trajet hors du territoire Belge avec ses parents » – Art.98, Section III de la constitution.

L’agent de la sûreté a contraint la reine a se séparer de son fils sur le tarmac même, où il a convié un médecin et un ambulance.

La famille souhaitait se rendre en Malaisie, pour, je cite,  » Fuir cette situation de merde en Belgique »

Le premier ministre Charles Michel n’a pas souhaité faire un référendum afin de modifier la constition, car « Ca ne peut faire que du bien au roi que de connaitre les douleurs que j’ai eues »(le 1er ministre ayant perdu son fils à la naissance en décembre 2014)

 

Commentaires