Attentat meurtrier en Suède cette nuit: Il s’agirait d’un coup monté de Trump pour prouver ses dires

La Suède a enfin une raison de comprendre ce que le président Trump a voulu dire samedi dans un meeting en Floride. « Regardez ce qui se passe en Allemagne ! Regardez ce qui s’est passé hier soir en Suède ! La Suède ! Qui aurait pu croire ça, la Suède ! Ils prennent des tas de gens et ils ont des problèmes qu’ils n’auraient jamais imaginés », a clamé Donald Trump.

Donald Trump enchaîne avec la France et les attentats de Nice et Paris. Le président des Etats-Unis laisse clairement entendre qu’un acte terroriste a eu lieu en Suède la veille.

Voilà quelques jours, la conseillère spéciale de Donald Trump avait, de la même manière, inventé un attentat sur le sol américain. Une fausse information pour tenter de prouver que la presse ne fait pas son travail. Conséquence, Kellyanne Conway est désormais persona non grata, considérée comme interlocuteur non fiable par certains réseaux de télévision.

Mais dans ce cas précis, c’est le président des Etats-Unis qui s’exprime. Jusque-là, lorsque Donald Trump a été pris en flagrant délit de « diffusion de fausse nouvelle », il a botté en touche, affirmant, « avoir entendu ça quelque part ». Et c’est ce qu’il fait avec cet incident. Le président se justifie sur Twitter : « J’ai vu un reportage sur la criminalité en Suède… sur FoxNews  » (la chaîne conservatrice du paysage audiovisuel américain).

Mais le moment de stupéfaction passé, Stockholm demande donc officiellement des explications au département d’Etat, qui va devoir trouver un moyen d’expliquer le discours de Donald Trump. Car il n’est pas certain que les réseaux sociaux suffisent.

Source

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER