Après plusieurs actes de vandalisme contre des poissonneries et des boucheries par des militants vegans, l’industrie des assassins de Bambi et de Némo a décidé de frapper fort pour des représailles contre les quartiers généraux des vegans parisiens : ils ont mélangé les différentes eaux de tous les bars à eaux.

Bien qu’aucune déclaration de guerre officielle n’ait été signée (le papier étant un génocide forestier), le conflit entre les amis de la Nature et ses bourreaux vient de passer un nouveau cap.
Sans même prêter attention aux « miaou miaou » des Rottweilers de garde nourris au tofu, des bouchers ont pu s’introduire durant la nuit dans différents bar à eaux de la capitale.

Pendant plus de 2 heures et demi, ils ont transvasé et mélangé des dizaines de marques d’eaux différentes avant de s’enfuir. Les clients, prétendant être toujours capables de distinguer les saveurs malgré les bouteilles interchangées, restent néanmoins ulcérés devant cette agression.

Serge-Henri, client d’un bar du 11ème arrondissement spécialisé dans l’eau tiède, témoigne :
« Je suis absolument effaré d’apprendre ça, je viens peut-être d’acheter une bouteille d’un litre d’eau à 38 euros, alors qu’elle aurait dû m’en couter 35 »

Mikaélio, depuis son lit d’hôpital et souffrant d’une carence en tous les éléments du tableau périodique des éléments, réagissait également à notre micro :
« Aaaaeuuuh aweeeuleaaaaaa bwaaaa…. »

Commentaires