Arabie Saoudite : Une athée belgo-saoudienne tue 32 personnes dans un attentat suicide

Quels sont les faits ?

13h51 – Les caméras de surveillance montrent une forme vaguement humaine dissimulée sous un niqab, entrer dans le centre commercial du Granada Center à Riyadh. A ce moment, rien ne laisse présager de la suite des évènements.

13h52,5 – Elle lance sa première attaque et retire violemment son niqab. L’un des témoins, encore traumatisé, nous raconte « C’était horrible, elle portait un T-Shirt avec la photo de Lara Fabian et un pantalon patte d’eph. Vous vous rendez compte, un pantalon ! »  Cette seule agression visuelle fera 18 victimes dont 17 hommes et 1 femme qui succomberont de crises cardiaques résultant d’un désire sexuel incontrôlé. Face à cette horreur, la plus part ferment les yeux. Des dizaines se mettent à prier tandis que des centaines tentent de se ruer vers les sorties de secours. Dans le chaos ceux qui prient sont piétinés par ceux qui courent les yeux fermés, 3 décèderont suite à leurs blessures.

13h54 – Elle se dirige vers un groupe de quinze d’adolescents qui étaient restés figés face à cette scène, et lance sa deuxième attaque en criant « Allah n’existe pas ». Envahit par le doute, dix des adolescents commencent à s’interroger sur l’islam, sur le sens de la vie, sur les dogmes qui les empêchent de vivre. Trois d’entre eux décèderont d’une hyperactivité cérébrale tandis que les sept autres tomberont dans la mécréance.

13h56 – Heureusement, les cinq pieux adolescents restants, grâce à la force que leur procure l’ignorance de leur religion d’amour se jettent sur la mécréante et la tabasse à mort avant qu’elle n’ait eu le temps de faire plus de victimes.

14h05 – La BAAA (Brigade Anti Athées et Apostats) encerclent le bâtiment, fait évacuer le quartier et abat les sept adolescents contaminés par la mécréance avant qu’ils ne deviennent raisonnables.

15h30 – La foi de toutes les personnes présentes a été contrôlée par la police religieuse et aucun autre terroriste mécréant n’a été détecté. Le bilan final fait état de 33 morts dont l’attaquante, de dizaines de blessés et de centaines personnes traumatisées.


 

Que savons-nous de la terroriste ?

Il s’agit d’une athée belgo-saoudienne de 23 ans. Née d’un père belge et d’une mère saoudienne.

Les images de vidéosurveillance n’ont pour le moment pas permis de déterminer si la terroriste était déjà armée d’un esprit critique ou si elle se l’est procuré sur place. Toutefois, des livres non islamiques auraient été retrouvés chez la terroriste. Parmi ces livres, certains feraient l’apologie de la libre pensée ou encore de la laïcité selon des sources proches de la police religieuse.

Les premiers éléments de l’enquête laissent à penser qu’elle se serait radicalisée au contact d’organisations athées francophones via les réseaux sociaux. Aucunes de ces organisations athéistes n’a encore revendiqué l’attentat ce qui pourrait laisser croire qu’elle aurait pensé par elle-même.

Ses parents la décrivent comme une femme insolente et déséquilibrée, qui passait son temps à s’interroger et à remettre en question les affirmations les plus absurdes du Coran. Son propre père nous raconte qu’une fois elle a même osé demander “Pourquoi on ne doit pas boire d’alcool maintenant, si on y aura droit plus tard et pour l’éternité ?”


Réactions à l’international :

Le CCIB (Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique) a fermement condamné cet « acte barbare qui démontre l’incapacité de tous les athées à tolérer l’obscurantisme ».

Jan Jambon, ministre de l’intérieur belge a tenu à exprimer, dans une brève intervention de 56minutes, son soutien à tous les musulmans dans leur lutte pieuse contre la réalité.

Lara Fabian a de son côté déploré que son image soit associée à un évènement aussi terrible, et plus particulièrement à un pantalon patte d’eph.

Dieu lui-même s’est désolidarisé de l’action de la jeune femme lors d’une déclaration laconique : « Sur ce coup là, j’y suis pour rien. »


Et maintenant ?

Cet attentat est le plus meurtrier jamais commis par des athéistes. Certains savants de l’islam affirment que le coran a prédit que cela n’était que le début, d’autres affirment que le coran avait prédit cet acte isolé. Tous s’accordent sur le fait qu’il faut faire des amalgames et durcir la loi islamique qui est trop laxiste envers les athées. Ainsi, l’athéisme étant seulement puni par la peine de mort en Arabie Saoudite, les grand sages du wahhabisme ont décrété qu’à partir de maintenant les athées seraient tués puis maudits.

Du côté des victimes, des imams sont déjà sur place afin de renforcer leur foi et leur haine des athées. Le grand conseil des imams wahhabites a déjà promis que les cinq héros bénéficieront d’une bourse d’étude afin de devenir imams et a lancé la construction de cinq nouvelles mosquées en Belgique afin de les accueillir.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER