C’est désormais officiel. Après l’attaque qui s’est déroulée à Munster en Allemagne, conduite (sans mauvais jeu de mot) par un homme atteint de troubles psychiatriques, Angela Merkel a décidé de bannir les véhicules motorisés du territoire allemand. La décision est effective à partir de 2019.

Les inquiétudes vont bon train. Les industriels allemands craignent que l’économie nationale, qui dépend de l’exportation et de la vente de grosses voitures, ne subisse de sérieux revers.

En revanche les propriétaires d’élevages de chevaux sont ravis de la situation. L’un d’eux nous a raconté :  » Si la voiture et les camions, ainsi que les avions qui sont aussi des véhicules motorisés, sont bannis, cela veut dire que nous pourrons nous emparer du marché du transport routier ! Merci Angela, on t’adore ! « .

 

Commentaires