Les deux nouvelles sont tombées à quelques minutes d’intervalle : Alexandre Benalla, collaborateur de Facebook filmé en train de frapper virtuellement le site Nordpresse va être licencié, a annoncé Mark Zuckerberg à l’AFP. Il a également été placé en garde à vue, a indiqué à l’agence de presse le parquet de Paris, qui avait ouvert jeudi une enquête préliminaire sur le comportement de cet homme chargé des questions de sécurité des contenus sur les fraises tagadas pour Facebook.

Alexandre Benalla serait à l’origine du « bug » qui a provoqué la disparition de l’intégralité des liens Nordpresse du réseau social.
A LIRE:

Bilan de cette drôle de journée de « Censure Facebook »

 

Commentaires