Ils sont partout dans nos rues depuis ce matin, adultes, enfants, personnes agées. Ils vendent de l’herbe toxique dont le nom reste encore à ce jour inconnu. Vendue à l’origine comme une décoration, il faut savoir que cette plante est consommée par des centaines de millions de jeunes adeptes de la mariejuanga.

Cette plante ralentit le rythme cardiaque, renforce l’énergie de contraction systolique et augmente l’excitabilité de la cellule musculaire cardiaque. Cette herbe provoque également un augmentation de pression artérielle. Et il a une action diurétique par irritation de l’épithélium rénal. L’intoxication est possible quand les quantités absorbées sont trop importantes ou bien qu’il s’agit d’enfants. Toutes les parties de la plante sont toxiques. L’eau dans laquelle a séjourné l’herbe est aussi toxique. La toxicité du produit  est le fait de trois substances: la convallarine, la convallamarine et la convallatoxine.

Cette plante est un poison mortel
D’après le centre anti-poison du CHU de Lille :

En cas d’intoxication, on constate d’abord des troubles digestifs (irritation de la bouche, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées). Ensuite, surviennent les troubles cardiaques avec ralentissement du cœur et troubles du rythme. La respiration s’accélère. La mort est provoquée par arrêt cardiaque. Parfois sont observés somnolence, vertiges, convulsions, tremblements et augmentation de la diurèse (augmentation du volume des urines). »

Bien sûr, il n’y a pas beaucoup de cas d’intoxication en France, mais quand même, ils peuvent être très sérieux. Le plus souvent, ce sont des enfants de 0 à 4 ans qui ont mâchonné les brins de cette herbe, ou des personnes âgées qui ont bu l’eau se trouvant dans un verre où l’herbe a séjourné. Et cette plante inconnue est un poison très puissant, une personne empoisonnée doit être hospitalisée si elle a avalé 5 baies ou 2 feuilles ou 2 tiges ou bu l’eau se trouvant dans le verre.

Commentaires