La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes vient d’annoncer la découvertes d’alcaloïdes dans le Nutella. Ces alcaloïdes de natures opiacés peuvent avoir des effets néfastes pour la santé, entrainer un état d’euphorie et une forte dépendance. Les personnes y étant été exposées risquent de développer un comportement agressif et une envie incontrôlable d’acheter de grandes quantités de Nutella. Un autre effet des opiacés est le déchaussement des dents, qui est, par exemple, assez fréquentes chez les héroïnomanes. Le porte-parole de l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) explique : « En effet, nous aurions du nous en douter, mais nous avions pensé que la perte de dents chez les enfants exposés au Nutella était du aux caries dentaires, et nous n’avions pas été plus loin ».

Contactée par nos services, l’entreprise Ferrero nous explique que c’était une fausse affaire. Un simple accident isolé, qui a déjà été résolu. Elle ajoute que l’on peut douter de la bonne foi de l’administration, en effet, quand l’anomalie a été découverte, les services sanitaires avaient été contacté, et avaient conseillé à l’entreprise d’écouler au plus vite le stock, en le vendant en solde à -70%.

Commentaires