Les propriétaires sont stupéfaits ce matin d’avoir retrouvé leur boulangerie dans cet état.

 

Il y aurait même de la farine sans gluten BIO qui aurait été déversée devant la vitrine en question, des analyses sont en cours.

Il semblerait que le mouvement sans-gluten se radicalise de plus en plus.

Amélie Courège habitant dans le 16ème arrondissement de Paris, déclare anonymement :

« C’est un scandale, de plus en plus d’intolérant au gluten et les boulangeries ne font rien contre ! Comment pouvons nous faire autrement que de montrer que nous existons ? »

Le boulanger se défend : « faire des croissant et autre viennoiserie sans gluten, c’est impossible (…) La plupart des gens sont sans-gluten pour suivre une mode !

La femme du boulanger d’ajouter, « Déjà que nous risquons tous les jours d’être vandalisé par des antispécistes qui nous reprochent d’utiliser des oeufs et des produits laitiers dans nos patisseries, voici que les sans-gluten se rebiffent, ils n’ont qu’à acheter les trucs chimiques qu’ils vendent en supermarché »

 

Commentaires