C’est un soulagement pour la famille du primeur de Dammarie-lès-Lys qui en 2003 s’est vu dérobé une orange sur son étalage. A l’époque, l’affaire a fait grand bruit en France, Tf1 ayant même organisé des émissions d’investigation animées par Julien Courbet pour tenter de résoudre l’enquête. De nombreux témoignages de villageois affirmaient avoir vu le jeune Michal, alors âgé de 20 ans, s’être approché de l’étal peu avant les faits, « avec des dents de loups (…) et des mains crochues ».

Le jeune homme avait alors été interpelé chez lui mais a toujours nié les faits : « ce n’est pas moi qui ai volé l’orange (…) je cherchais dans la montagne l’oiseau bleu » déclarait-il à qui voulait l’entendre.

Son avocat de l’époque avait alors accusé les témoins de racisme envers le jeune homme, d’origine polonaise et parlait même de « lynchage ». Depuis, le jeune Michal est enfermé à la prison de Fleury-Merogis, « lui qui avait une très grande carrière devant lui » affirme l’ami des stars, Nikos Aliagas. Aucun des témoins de l’époque n’a plus jamais été entendu depuis. Le procès va enfin pouvoir commencé « avec de nouvelles preuves » affirment Nathalie André et Alexia Laroche-Joubert, chargées du dossier.

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=D_WzVr9regE »]

Commentaires